Saison 2019 - 2020

Assemblée générale 2020 Bilan de la Société de Tir du Creusot

Rapport du Président Ph BAGNARD - Le 20 Septembre 2020

Recommander cette page

Mesdames, messieurs, chers sociétaires, bonjour
Je vous souhaite la bienvenue dans cette salle prêtée par la municipalité.
Merci à Mr Arnaud Delplanque, conseillé aux sports qui représente la municipalité.
Merci à Creusot info et au journal de Saône et Loire pour leur soutien sans faille au tir sportif.

Nous allons débuter cette assemblée particulière par un instant de recueillement en la mémoire de Éric Michaud, tireur paratir et de Paul Virot qui nous ont quittés cette année.

Le COVID 19 a plombé la saison, de nombreuses manifestations sportives n’ont pu avoir lieu, aussi bien dans nos murs que dans les autres clubs et la majeure partie de nos licenciés qui pratique le tir de loisirs ont été privés de stand quasiment tout le printemps.
Nous avons suivi les consignes de la FFT, mais aussi de la municipalité pour ouvrir au plus vite dans les conditions sanitaires exigées. Une information a largement été diffusée dans la presse mais aussi par mail d’où l’importance pour nous d’avoir des renseignements à jour. Cela peut vous éviter de faire des kms pour rien suite à des changements temporaires d’ouverture du stand.
Comme vous le savez, les élections pour le renouvellement des membres du bureau sont calées sur les olympiades.
Suite au report des jeux Olympiques à l’an prochain, qui s’appelleront toujours jeux 2020 nous sommes obligé au vu de nos statuts de les repousser à l’an prochain.
Nos statuts disent que l’élection doit se tenir dans les 6 mois après les jeux, l’équipe actuelle rempile donc pour une année supplémentaire, aucun d’entre nous n’ayant démissionné.
L’an prochain les élections auront lieu comme prévu pour une durée de 3 ans, pour rester en phase avec les olympiades de 2024.
Si toutefois, un nouvel évènement venait à chambouler le calendrier, nous serons amenés à modifier nos statuts pour permettre les élections
Comme vous le savez, une bonne partie du prix de la licence est redonnée à la fédération, qui ne procèdera à aucune réduction sur la saison passée et qui augmente de 2 € chez les adultes comme chez les jeunes les licences de la saison 2020/2021.
De fait, nous ne faisons que répercuter l’augmentation fédérale sans rien prendre pour le club, ce qui passe la licence adulte à 132 € et la licence jeune à 67 €.
Par contre les licences extérieures passent de 35 € à 45 €, c’est une volonté du comité pour limiter le nombre de cartes, mais aussi pour s’aligner progressivement sur les tarifs pratiqués dans les clubs voisins qui sont généralement largement plus élevés.
Nous conservons le tarif de 15 € pour les séances étudiant de l’IUT.
Je rappelle que nous acceptons Les chèques vacances, les réductions CE ou autres et qu’il faut fournir obligatoirement un certificat médical pour tout nouveau licencié. Tous les autres doivent faire tamponner obligatoirement leur licence par le médecin à réception de celle-ci.
Notre effectif global s’établissait à 376 licenciés Fftir, Composés de 351 hommes et 25 femmes.
Dont 41 licences jeunes, comprenant 21 tireurs en école de tir
Avec 56 créations, répartis comme suit 48 hommes, 8 femmes.
Para-tir : Notre groupe comptait 6 licenciés hommes et 1 jeune femme.
19 cartes doubles licences (tireurs occasionnels qui possèdent une licence dans un autre stand) et 7 étudiants cette saison.
Soit un effectif global de 402 tireurs pour 412 l’an passé.

Permanence
Je remercie chaleureusement les bénévoles qui prennent les permanences, je rappelle que chaque permanent est à même de vous conseiller sur la manière d’appréhender le tir.
Ils sont tous initiateurs ou animateurs.
Tout nouveau licencié n’ayant jamais pratiqué la discipline de tir doit passer par des séances de tir à
10m à air comprimé avant de pouvoir pratiquer le tir à l’arme de poing 22 Lr et gros calibre.
Le tir à la carabine 22lr au pas de tir 50m est également autorisé au débutant, le tireur est assis ou couché et la visée est plus simple, on aligne des cercles.
C’est une question de bon sens et de sécurité.
Je rappelle également que les règles de sécurité affichées au pas de tir doivent être respectées à la lettre
Le permanent comme les membres du comité sont garant de la sécurité et sont tenus de la faire respecter. Il ne sera toléré aucun manque de respect envers ces personnes, tout contrevenant pourra se voir exclu sur décision du comité directeur.
L’indemnisation de la permanence reste à 14 €.

Formation
François Bony a été nommé cadre fédéral et devient responsable entrainement ligue de bourgogne
Il est en charge du repérage des futurs champions et il est responsable de l’organisation des rassemblements et des stages pour la ligue de bourgogne.
Il a décroché le grade le plus haut en matière de connaissance du tir de compétition à savoir la cible couleur arc en ciel et le diplôme de tuteur niveau 2, obtenu lors des différents stages ligue et fédéral de la formation continue.
Félicitation et bon courage pour ses nouvelles fonctions qui s’ajoute à un calendrier déjà bien chargé pour ce mordu de tir sportif
Notre regretté Eric Michaud ainsi que Florent Billon devait participer à une présentation de la fonction d’animateur annulée pour Covid, avant de s’engager à passer le diplôme.

ÉVÉNEMENTS, MANIFESTATIONS
Le scat était de sortie pour le parcours sportif organisé par la ville à la foire du Creusot. Norbert et jean Paul ont tenus le stand le mercredi 18 septembre.
Les 11 12 et 13 octobre, opération jumelage avec accueille des tireurs de Blieskastel
Nos traditionnelles portes ouvertes les 19 et 20 octobre
Le téléthon les 6 et 7 décembre qui se sont déroulés au sein du club
Le 13 décembre soirée récompenses de l’OMS à l’Alto. Comme chaque année, les nombreux podiums nationaux ont mis à l’honneur les plus jeunes de l’école de tir comme les plus anciens.
Le 28 décembre soirée des bénévoles ainsi que récompenses aux plus anciens licenciés de 20 ans et plus
Le 15 janvier, Galette des rois pour les élèves de l’école de tir.
Le 29 février stage arbalète minimes à Chatenoy
Laurie Machureau, étudiante en psychologie à travailler avec des tireurs compétiteurs pour présenter son mémoire en master 2 sur le comportement et la gestion du stress en compétition.
Les séances découvertes avec le foyer des églantines ont été suspendues comme les entrainements du jeudi pour les étudiants suite à la pandémie au 16 mars 2020
La société de tir devait accueillir cette saison 3 compétitions départementales, le 3eme module de la formation des initiateurs et une présentation de la fonction d’animateur, un stage régional arbalète en direction des jeunes et un stage de détection 25/50m pour les minimes, cadets et juniors.
Je fais confiance à François, pour que ces stages se déroulent l’an prochain toujours dans nos murs.
Nous avions tout prévu et l’annulation du premier stage a eu lieu la veille de l’évènement avec toutes les conséquences, annulation d’hôtel, de préparation des repas avertir la stagiaire et bien sûre perte financières.
Nous avons dû prendre également la décision d’annuler les stages CVJ, les gestes barrières, le port du masque et la désinfection du matériel n’était pas compatible avec la découverte du tir sportif à 10 m.
Je n’ai pas voulu non plus faire prendre des risques potentiels à nos animateurs.
Une petite centaine de jeunes en bénéficiaient chaque année.
Frais déduis, ces stages nous rapportaient en moyenne 2000€

Compétitions au sein du club :
Une seule compétition à domicile cette saison
Les 23 et 24 novembre un tour des coupes de S/L
Le club devait accueillir en plus 3 compétitions départementales

Déplacement compétitions :
La saison hivernale a pu avoir lieu jusqu’au championnat de France indoor sauf pour les championnats école de tir qui se sont limiter à 2 criteriums, un à Gueugnon et un à Chatenoy et un tour régional des championnats de France des clubs ou le Creusot présentait une équipe de fille composée de lolita Nectoux,Fedoua Bechelaghem,Nirina Jobard
Championnats indoor
Championnat départemental les 2 et 3 novembre dans les stands de Chalon et Chatenoy le Royal
Les 29 ,30 novembre et le 1er Décembre championnat régional également à Chalon Chatenoy
Les 13 ,14 décembre coupe de S/L à Chalon
Les 4 ,5 janvier coupe de S/L à Mâcon cara/pisto et arbalète à domicile
Les 25 ,26 janvier dernier tour des coupes de S/L à Chatenoy
Du 10 au 15 février championnat de France à Niort, 3 médailles d’or individuel et 2 médailles par équipe. (Les résultats vous seront commentés par François)
Le Corona virus était déjà bien d’actualité avec un rassemblement d’environ 2000 personnes, à ma connaissance, aucun tireur Creusotin n’a été touché par le virus lors de ce championnat.
La saison printanière a donc été totalement annulée et de fait les déplacements internationaux potentiels.

Subventions :
Municipalité : 5205 € sur les critères habituels, effectif, encadrement, vie associative, résultats sportifs, etc…)
Subvention ville exceptionnelle 1000 €, qui est investi pour l’école de tir.
La ville participe également au chauffage avec une aide de 1300 €, pour 2300 € en moyenne pour le plein de la citerne de gaz. Ce sont les services de la ville qui entretiennent nos chaudières murales.
Je tiens à remercier la ville du Creusot qui a maintenu la totalité des subventions malgré une saison sportive inachevée. Si la Société de tir a souffert d’un manque de rentrée d’argent suite aux compétitions et stages annulés à domicile, elle a fait l’économie des frais d’engagement totalement à la charge du club et des frais de déplacements qui sont largement défrayés. Vous verrez que le bilan financier dégage un excédent qui doit nous permettre des investissements que nous ne pouvions réaliser faute de budget.
Le Conseil général de Saône et Loire pour l’école de tir, subvention reconduite et augmentée, elle passe de 560 € à 890 €.
Notre trésorier Alain Denis, excusé à l’AG pour maladie à préparer son rapport que le trésorier adjoint vous lira .il vous évoquera dans les grandes lignes les investissements réalisés cette saison, les différentes subventions obtenues sur dossier.

Mécénat :
Philippe Leboutilly a offert des gants de tir pour l’école de tir
Jean pierre Copin a offert du matériel de protection auditive, des lunettes de protection et a fourni des panneaux de plexiglass pour séparer les postes au 200 mètres afin de pouvoir utiliser les 4 postes.
Jean Sébastien Duvauchel a offert des kits de nettoyage des armes pour tout calibre.

Sécurité et travaux courants :
Comme chaque saison, des travaux d’amélioration et d’entretien du site sont réalisés par une forte équipe de bénévoles (une quinzaine à chaque journée travaux) je les remercie chaleureusement, Les habitués du stand les connaissent bien.
Le gros des travaux ont eu lieu avant les portes ouvertes, puis quelques cibleries ont été fabriquées au cours de la saison.
Avec François, nous sommes allés au stand de tir de Macon pour voir le système de logiciel qui leur permet de voir et mémoriser instantanément sur ordinateur la présence des tireurs, la discipline pratiquée, l’assiduité, etc…
C’est un système que nous allons tester rapidement, à terme le cahier de présence sera remplacé par un scan de la licence.
Nous en avons profité pour visiter le 25m,car ce qui n’est pas banal ,leurs cibleries sont montées sur chariot mobile, qui se déplace du tireur à la distance de tir par lot de 5 cibleries en même temps ; et s’ils avaient des problèmes avec le tir sur gong.
Nous allons copier leurs supports de cible en espérant que leurs durées de vie soient décuplées. C’est en effet désespérant de voir à quel point nos supports sont mitraillés. Certains tireurs à l’arme de poing auraient grandement besoin de repasser à 10m, ou tout du moins de prendre conseil pour s’améliorer et comprendre pourquoi ils en mettent partout. Il n’y a qu’à voir les impacts de balles en haut et en bas des pares balles pour comprendre que je n’exagère pas. Je rappelle que les règles de sécurités sont affichées à la porte du pas de tir et doivent être respectées scrupuleusement.
Il en va de l’avenir du pas de tir, des balles sortent et sont retrouvées dans les propriétés avoisinantes, Même si c’est sans danger, car le projectile retombe comme une goutte d’eau, cela est intolérable.
D’autres solutions de sécurisation seront étudiées avec la municipalité dans les jours qui viennent. Nous allons effectuer une surveillance renforcée pour le bien de tous, voir la mise en place d’une ou plusieurs caméras.
Après la visite du tir sur Gong à 25m, ma conviction que c’est un tir à problème s’est renforcée, en effet à Macon il existe un semblant de pare balles en tôles de bardage avec un angle de retour sur la ciblerie et celui-ci est criblé de balles qui ont ricochés sur le gong et monté en l’air, perforant bien sur celui-ci. Cette faible protection est dû au fait que la zone derrière ce stand est vierge de toute habitation. Cette discipline ne pourra voir le jour à 25m sans une protection totale et infaillible pour ce genre de problème.
Je demande aux licenciés de respecter le travail des bénévoles, tout simplement en mettant sa cible au centre du support prévu à cet effet, d’une manière ou d’une autre, c’est la règle.
De demander conseil si le tir n’est pas à l’attendu pour X raison avant de détruire le support de cible.
Toute remarque d’un membre du comité sur la sécurité au pas de tir doit être mise en application immédiatement. Le respect des règles et des personnes fait partie des qualités du tireur.
Les permanences du stand sont bénévoles, je le rappelle. Pas de bénévole, pas d’ouverture.
Si tout fonctionne correctement le long de la saison, posez-vous la question les jours de fêtes ou la période d’été, appelez avant de faire un déplacement inutile et ensuite râler. François, le secrétaire fait le maximum pour informer les tireurs, encore faut-il avoir toutes les coordonnées.
Il est vrai qu’il n’y a pas de règle d’ouverture concernant les jours fériés, c’est à l’appréciation du bénévole, et pour le bonheur de tous, le stand reste souvent ouvert.

Merci de votre attention

Le président Ph BAGNARD