Société de Tir du Creusot

Assemblée générale 2007

Saison 2006/2007 - Le 9 septembre 2007

Recommander cette page

Mesdames, Messieurs, chers Sociétaires, bonjour. Merci à tous d’être présents.
Merci au Journal de Saône et Loire et à Jean Claude Pierrat pour leur soutien au tir sportif.
Je souhaite la bienvenue et je remercie de leur présence à notre assemblée générale, Madame Evelyne Couillerot, Maire adjoint délégué aux sports, Vice-présidente du Conseil Général de Saône et Loire et Monsieur Daniel Moriaux président de l’Office Municipal des Sports du Creusot, président également de l’Alliance Basket Creusot.

Nous vous réunissons en général le 1er dimanche de septembre pour faire le point sur notre saison sportive écoulée et vous faire des rapports sur nos activités. Cette année par manque de temps nous passons au 2e.
Mon premier point est toujours le même, car il est très important pour la suite de nos rapports.

C’est notre effectif. Nous sommes au 31 Août 07, 263 adhérents dont 206 avec une licence fédérale F F TIR délivrée par notre association. Les autres sociétaires sont des licenciés de la section tir EDF GDF, des tireurs en double club qui viennent chez nous pratiquer des disciplines que nous sommes les seuls à pouvoir leur offrir. Des étudiants de l’université qui pratiquent le tir chez nous pendant toute la durée de leurs études au Creusot ; le jeudi après midi leur est pratiquement réservé, ils viennent aussi les autres jours suivant leurs disponibilités.
Les conjoints, les enfants et petits-enfants de licenciés ont aussi souvent une carte pour pratiquer le tir de loisir accompagnés du parent licencié, cette carte est vendue 15 € et gratuite pour les personnes effectuant du bénévolat. ( En général des conjointes ou autres jeunes dévoués)

Donc vous voyez qu’avec ce nombre important de sociétaires, mon temps passé au stand et chez moi pour la société est énorme, et en plus se greffe dessus d’autres fonctions sportives, qui deviennent aussi de plus en plus lourdes au Comité Départemental Olympique et Sportif de S & L et à l’association du Fair Play. Je voudrais bien obtenir un peu plus d’aide du CD et de vous tous. En évitant premièrement des casses de matériels ou en les réparant. Heureusement que la sécurité que vous avez apprise est respectée par tous.

Nous sommes plusieurs initiateurs diplômés FFT et de tireurs de bons niveaux souvent permanents ou présents, pour initier les nouveaux, et d’éviter ainsi qu’ils prennent de mauvaises habitudes. Mais nous ne sommes pas assez pour les permanences.
En général, tout se passe bien au stand de tir, vous êtes des tireurs responsables et je vous remercie pour votre excellent état d’esprit et de la convivialité qui en ressort.

Nous avons réalisé cette année grâce à des bénévoles qui se reconnaîtront encore de nombreux travaux. Insonorisation provisoire, peinture du couloir et sans cesse des cibleries à réparer ou refaire à neuf etc. Merci à M Joaquim Moreno pour son don important de peinture. Notre stand devrait toujours rester au top pour recevoir des manifestations diverses, sans avoir une semaine de travail à chaque fois. Pensons-y pour le week de sport en famille les 29 et 30 septembre 07.
Car, il y a toujours à faire dans ce grand stand, travaux et nettoyage, heureusement que de temps en temps quelques femmes bénévoles viennent nous aider pour maintenir la propreté.
L’annexe des services techniques de la ville située à proximité de nous, sur les zone de loisirs s’occupe remarquablement de l’extérieur de notre stand, ce service est dirigé par M Jean Yves Cannet, il répond rapidement à nos besoins et nous fourni des matériaux, bois etc. suivant les possibilités de son budget. Je le remercie ainsi que toute son équipe. Cette année par manque de temps, vu les nombreuses manifestations sur le site. Tout n’a pas pu se faire, le désherbant en particulier, mais avec un peu d’effort de notre part, nous aurions pu faucher les hautes herbes qui gênaient, certains l’on fait.

Nous avons acheté du matériel de tir pour plus de 9 000 € dont une arbalète Field et d’une carabine avec la subvention de 2850 € du CNDS 2006 et 2007. La DDJS devait de l’argent de 2006. Je remercie la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports et de la Vie Associative de S & L et son directeur M Christian Durafour.

Je pense que notre subvention ville a été un peu diminuée du fait que la subvention de l’État était moins importante en 2006 et qu’elle est un des critères d’évaluation de subvention Ville, qui a malgré tout été légèrement augmentée par rapport a 2005.
Donc je pense que la Municipalité du Creusot reprendra bien dans ces critères notre subvention de 2850 €. Pour 2008.

Également pour cette subvention, je ne suis pas du tout d’accord avec le projet d’arrêter à 16 ans la définition jeune pour les critères de subventions, le tir serait encore une fois pénalisé car jusqu’à 20 ans une personne est titulaire d’une licence jeune, soit 20 € pour la Fédé et 15 € pour le club. Donc que faire avec 15 € si nous ne recevons pas un coup de pouce de la Ville et de l’Etat. Il ne faut pas oublier aussi que la majorité légale est à 21 ans pour l’acquisition d’une arme personnelle. Donc il y a matière à réflexion, dans d’autres sports plus dangereux que le tir, le sportif n’attend pas d’avoir 21 ans pour acheter son matériel perso s’il en a les moyens. Pendant ce temps, c’est le club qui fournit le matos. Beaucoup de clubs ont des cotisations très chères, loue le matériel et demande en plus une participation journalière. Ce qui sera totalement exclu au Creusot tant que j’aurai un mot à dire dans notre société.

En activités Creusotine, nous avons participé a la fête du sport et au Téléthon.
Nous reprenons donc encore sur notre saison 2007/2008 ces manifestations, mais comme pour les journées du Sport en Famille, nous ferons le Téléthon au stand car à la Halle des Sports, nous ne faisons pas assez de recettes, et le déplacement est trop onéreux pour tous. Le Sport en Famille est gratuit, nous apportons notre cote part ainsi que la DDJS par une subvention du CNDS. Après signature d’une convention. Tous les initiateurs de club devront êtres présents et pourront êtres aidés par des bénévoles ayant une bonne maîtrise du tir.
Le samedi 29 et le dimanche 30 septembre. Ce sera l’occasion d’amener vos familles et amis, pour une découverte du tir.

Nous avons organisé des compétitions départementales, régionales et le Grand prix de S & L. Cela fait un énorme travail pour les bénévoles qui sont aussi souvent compétiteurs, mais notre travail est récompensé, jusqu’à présent aucune de nos manifs n’a été déficitaire et si nous étions moins retenu pour des organisations, nous aurions un gros problème pour payer nos propres engagements et déplacements.

De là à en venir à nos déplacements qui ont été nombreux en départemental, régional et France.
Montluçon pour le 10 mètres, et les Écoles de Tir. Compiègne pour l’arbalète 18 m et I R 900, Volmerange les Mines pour les armes réglementaires et les 25 et 50 mètres. Des Régionaux éloignés (SENS, COSNE SUR LOIRE, LA CHARITÉ). Nous avons obtenu beaucoup de titres et de podiums en individuels et par équipes. La Ville du Creusot et l’OMS que je remercie ont maintenant à l’étude ma demande de subvention sur le budget globalisé, que par manque de temps, j’ai oublié de demander en temps voulu et pour laquelle nous n’avons pas encore fourni les justificatifs de 5000 € environ. En 2005/2006 nous avions reçu une aide de 574 € sur ce poste.

La Société de Tir du Creusot est classée dans un annuaire édité par la DDJS apte à recevoir des personnes handicapées le vendredi après midi. Cette section existe, mais nous n’avons pas encore adhéré à la F F H par manque d’adhérent. Maintenant j’ai reçu par courriel l’autorisation de prendre simplement en licence loisirs les ressortissants reconnu par la COTOREP. Donc la section pourrait prendre vie avec ces pensionnés et tirer vers le haut d’éventuels handicapés physiques. Mais comme toujours par manque d’humain, le dossier a traîné.
En plus depuis deux mois, un dossier de vente et d’achat d’une arme par le club m’a fait perdre un temps précieux, par une mauvaise interprétation de la S/P de Chalon.J’ai fait un courrier à la Préfète, mais j’attends.

Pour la section F F H nous avons déjà du matériel adapté car c’est à peu près le même que l’école de tir et nous avons acheté récemment une carabine à cartouche d’air comprimé et un pistolet C O2.

Avec l’aide de la ville pour les branchements électriques, nous avons installé 10 rameneurs. Subventionné par le CNDS et une aide de CVJ 2006

Nous avons offert à C V J 13 stages cet été, ils n’ont pas tous été remplis, mais près de 70 jeunes y ont participé.
Merci à C V J de nous impliquer dans ses stages et à Jean Claude Pierrat pour les reportages sur tous les stages.
Ainsi qu’à Bollery fils pour Creusot Infos.

En subvention de fonctionnement Ville du Creusot, nous avons reçu 3570 € chauffage compris. Il y a encore des critères où nous ne sommes pas bons. Nous sommes présents à la réunion de présentation des subventions pour tous les clubs, et cette fois çi nous n’étions pas dans une salle obscure. Tout est bien expliqué, même si nous ne sommes pas toujours d’accord sur certains points. Nous prenons des notes, mais rien ne vaut un document papier, un envoi par courriel ou CD ROM ou un site pour récupérer ces informations. Je remercie la Municipalité du Creusot pour cette subvention.

Jean Paul Coussot est toujours en équipe de France, avec qui il a disputé des matches internationaux.je pense qu’il pourra nous en parler brièvement dans un instant, ou tout du moins à la remise de la coupe de celui qui a franchi la barre de nos 206 licenciés FFT en 200e position. Le jeune Christophe Déligia.

En compétition, je ne parlerai que des poussins, les triplés Gaetan, Romain, Tanguy Bagnard qui ont pratiquement tout raflés dans les 3 critériums, le départemental, le régional et cette fois ci deux médailles d’argent par équipe aux championnats de France par équipe au pistolet et carabine face a des équipes mixtes, assez fortes quand on sait que les filles sont de fines gâchettes. Ils sont vices champion de France. Dans ces deux disciplines.Cette année, ils débuteront en benjamins 1ere année. Avec des autres accessoires de tir spécifiques qui ont été achetés et comme, pour les armes, ce matériel de compétition ne peut se prêter.
Ou ce serait un énorme travail de démontage, remontage, réglage, mise au point à chaque séance et le résultat serait négatif.

Tous nos compétiteurs sont à féliciter, ils ont porté haut et fort les couleurs du Creusot et du Conseil Général, car nous portons généralement des habits et accessoires avec représentation du Creusot, Conseil Général et OMS du Creusot.

La Société de Tir du Creusot est classée National première division en ce qui concerne l’arbalète.
Pour accéder aux championnats des clubs et obtenir une division dans les autres disciplines, il nous manque des compétiteurs jeunes et des dames. Mais le coût de ces championnats parallèle vaut-t’il la chandelle, car, pour le tir, aucun organisme qui nous subventionne ne tient compte des divisions.

Ce qui manque maintenant à la Société de Tir du Creusot est une salle de tir pour l’arbalète à 18 mètres.
Plusieurs projets sont envisageables, c ouverture totale du 25 mètres avec murs de séparation ; ce qui réduirait le bruit au voisinage pour ce stand, avec cible amovible du 18 mètres.
Construction totale d’un stand spécifique pour cette discipline (22 mètres mini par 10 mètres)
Avec notre agrandissement du stand extérieur I R 900, prévu et fait par nos soins, cela permettrait aux arbalétriers de s’entraîner sans gêner les autres disciplines et au club de recevoir des championnats départementaux et régionaux.
Monsieur le Maire m’a dit que cela ne me coûtait rien de faire une demande à la Municipalité. L’appui du Conseil Général serait aussi nécessaire et celui du CNDS National. Affaire à suivre.

Je remercie tous nos Sociétaires pour leur soutien et l’aide financière qu’ils apportent à notre Société.
Sans vous mes chers amis, notre Société n’aurait pas cette progression que l’on constate d’année en année.
J’aurai encore besoin de vous pour la modification de nos statuts. Mais, malgré ma demande depuis 2 ans, la Fédé qui récupère bien notre argent n’a pas daigné faire de statuts type pour les clubs.
Le film sur le stand est sur DVD, nous avons payé les droits, nous attendons le feu vert pour le mettre sur notre site.

Je vous remercie tous de votre attention. Le Président André Bagnard