Bas

Comité Directeur janvier 2016

Société de Tir du Creusot
Compte rendu de la réunion du 27 janvier 2016

Recommander cette page

REUNION du COMITE DIRECTEUR
Compte-rendu de la réunion du 27 janvier 2016.

Le Président Philippe Bagnard ouvre la séance vers 18 H 30.

Membres du Comité Directeur présents :
Philippe Bagnard, André Bagnard, Alain Denis, Thierry Fauquet, Jean Paul Coussot, Antonio Marchésano, Norbert Biechy, Jean Sébastien Duvauchel, François Bony, Yves Dutreuil.
Membres absents excusés : Nicola Difiore, André Parize

Début de la réunion suivant l’ordre du jour établi par le Président.

1) Réunion Sécurité Tir du 20 Janvier à la demande à la Préfecture.

Cette réunion avait pour but de sensibiliser les dirigeants des clubs de Tir du 71 sur la sécurité en général au sein des stands de tir en grande partie, aux dispositions à prendre par rapport aux violences liées aux attentats avec les consignes à connaître pour transmettre les informations aux autorités ( les SRT et SDRT ex RG ) concernant tout changement d’attitude de tireurs, type vestimentaire, propos, alimentation, susceptibles de se radicaliser et d’enrôlement Djihadiste.

La société de tir du Creusot était représentée par Philippe Bagnard Président, François Bony secrétaire et Norbert Biechy membre du Comité Directeur, la réunion a eu lieu à la maison des associations à Chalon sur Saône.

La réunion a été animée par Mme Pantic Directrice du cabinet du Préfet, Mme Sirugue responsable des demandes de détention à la Préfecture, M. Laffont Responsable du Pôle de la Cohésion Sociale, M. Delacour de la DDCS 71 responsable sécurité réglementation déclaration sinistre en lien avec la Préfecture, présentation d’un grand débat sur le fonctionnement théorique des clubs de tir et sur les établissements d’activité physique, M. Briet de la SDRT (ex RG) débat sur la radicalisation, d’un Major de Gendarmerie responsable sécurité départemental ( licencié FFTir tir sportif de plus de Trente ans ) et un représentant de la Police pour les sujets de la sécurité Public.

Thèmes développés : la sécurité dans les clubs, à l’accueil sur les pas de tir, dans les circulations des bâtiments, l’environnement extérieur de bâtiments ; le QCM (questionnaires des connaissances multiples), qui le passe, comment faut il le faire passer, qui peut le faire passer ? la date de l’examen du QCM correspondra à la date d’ouverture du carnet de tir. Le suivi des inscriptions des tireurs sur le cahier de présence et le contrôle des licences avec visa d’un Médecin habilité. Les tirs contrôlés : rappel, un tireur devra réaliser 3 tirs contrôlés dans une année civile, les tirs seront espacés de deux mois minimums, le tireur devra tirer un minimum de 40 balles avec une arme de catégorie B, la sienne ou une du club prêtée, après constatation d’un responsable, le tir sera validé par un contrôleur du club soit par le Président ou une personne désignée et habilitée, suit la validation sur le carnet de tir et l’enregistrement sur le livre de police (ou classeur spécifique tir contrôlé).Le suivi de la procédure de l’Avis favorable et les demandes d’autorisation de détentions ; les risques de la pratique du tir à des fins non sportives.

Consigne :il est souhaité, même recommandé que les listes suivantes soient affichées dans les clubs : les noms des personnes habilitées à faire passer les QCM ( le Président, Entraineur, Initiateurs, animateurs et les arbitres ), les noms des personnes habilitées au suivi des tirs contrôlés la liste des personnes peut être la même que celle du QCM plus toutes personnes désignées (exemple le responsable de la permanence ) par le Président. Il est recommandé d’afficher les diplômes des moniteurs (Entraineur, Initiateurs, Animateurs), les attestations d’Assurance FFT et Club, l’affichage des numéros d’urgence pompier police etc... L’affiche du règlement intérieur du club est à prévoir, les statuts peuvent également être visibles de tous.

Autre consigne de sécurité, pour un club avoir obtenu la conformité des installations et en faire le suivi et l’entretien, le clôturage des bâtiments pour la sécurité périphérique extérieure, prévoir une signalétique à l’extérieur des bâtiments de la dangerosité de l’activité qui s’y déroule club doivent s’inscrire sur le cahier de présence en notifiant les renseignements demandés, dans le cas d’un invité il lui sera demandé de s’inscrire également sur le cahier de présence et de laisser à la personne de permanence une carte d’identité ou un autre document type permis…

Les tireurs qui souhaitent obtenir un avis favorable devront avoir un minimum de six mois de licence et avoir fait un apprentissage au pas de tir 10 mètres en présence de moniteurs pour valider la phase d’observation, avoir passé le Questionnaire des Connaissances multiples afin d’obtenir une date d’obtention ce qui valide l’ouverture du carnet de tir.

Après obtention du carnet de tir : les consignes de la Fédération.

Le Carnet de tir, accompagné des autres titres de transport est obligatoire pour tout transport d’une arme de catégorie B.

Le tireur doit au cours de l’année participer à au moins trois séances contrôlées de pratique de tir. Ces séances doivent être obligatoirement espacées d’au moins deux mois. Lorsque le licencié est titulaire d’autorisations de détention pour des armes classées en catégorie B, le tir de contrôle est pratiqué avec une arme classée en catégorie B. L’arme utilisée lors de la séance doit présenter les mêmes caractéristiques que celle(s) détenue(s) par le tireur. La séance de tir sera effectuée dans un stand déclaré sous le contrôle du Président du club ou d’une personne désignée par lui, de préférence parmi les diplômés d’Etat ou fédéraux ainsi que les arbitres.

Modalités de tir :

Un tir de 40 coups minimum sera effectué sur les cibles correspondantes sous le contrôle de la personne habilitée. Une fois le tir effectué, le responsable du contrôle valide le carnet de tir en y apposant son nom, sa signature, la date, le cachet du club et remplit le registre journalier.

Toute participation à un championnat ou à une compétition officielle organisée sous le contrôle de la FFTir peut donner lieu à validation du carnet de tir.

2) Sécurité administrative à l’accueil.

Procédure à respecter, toutes les personnes arrivant au Validation de la procédure sécurité maniement des armes à l’accueil.

Pour le prêt d’une carabine 10 mètres, la personne de permanence ou les entraineurs de l’école de tir confieront l’arme avec le drapeau de sécurité, le drapeau sera enlevé au pas de tir arme posée sur la table de tir. Dans le cas d’une carabine avec cartouche, les dévisser dès retour au râtelier.

Pour le prêt pour un pistolet 10 mètres, la personne de permanence ou les entraîneurs de l’école de tir confieront l’arme avec la mallette fermée jusqu’au pas de tir 10 mètres, à l’ouverture de la mallette et dès la prise en main de l’arme il faudra mettre en place le drapeau de sécurité avant de commencer la séance de tir, avant de confier l’arme la personne responsable devra vérifier le contenu de la mallette avant et au retour, il n’est pas conseillé de dévisser les cartouches air ou co2 à chaque fois

Pour les séances 10 mètres carabine ou pistolet dès que le tireur s’arrête soit parce qu’il a terminé soit qu’il souhaite se reposer, il devra mettre son arme en sécurité et placer le fil drapeau.

Pour le prêt d’un pistolet ou d’un revolver pour le pas de tir 25 mètres, le permanent devra demander la licence et la glisser dans le classeur rouge à l’emplacement correspondant au N° de la mallette de transport, avant il devra vérifier le contenu et contrôler que l’arme soit sécurisée, le maniement de l’arme se fera dans la salle chambre forte ; au retour du tireur le permanent vérifiera le contenu de la mallette, le fonctionnement de l’arme, réaliser le coup de sécurité et remettre le fil drapeau de sécurité le tout dans la salle chambre forte, après les vérifications le permanent rendra la licence au tireur. Consigne : Chargeur ou barillet 5 balles maximum. Le tireur devra sécuriser l’arme dès qu’une série est terminée, ou lors de la montée aux résultats, ou au moindre arrêt en remettant le drapeau de sécurité.

Pour le prêt d’une carabine 50 mètres 22LR, le permanent vérifiera le bon fonctionnement de la carabine dans la salle chambre forte avant de la confier, la carabine dans la salle chambre forte sera sécurisée en permanence par un fil drapeau avec la culasse ouverte, le tireur enlèvera le drapeau une fois installé à son poste avec le canon de la carabine en direction des cibles, en fin de tir et au retour à l’accueil le tireur devra remettre le drapeau avant de quitter son poste.

3) Sécurité au pas de tir 25 mètres.

Il est souhaitable de séparer les tireurs du pas de tir 25 mètres, avec les non tireurs, les visiteurs ou des invités, prévoir un espace tireur et un espace non tireur, une séparation type chainette est envisagée, à réfléchir.

Le quota pour un licencié est d’1 Visiteur par séance. Le quota pour un licencié est de 3 invités par an pour une initiation au tir.

Sécurité à l’étude : Depuis le pas de tir pour aller aux résultats, mise a disposition de gilets sécurité de couleur vive, solution à réfléchir. Installation d’un gyrophare, à la montée aux cibles, même système qu’au 200 mètres, il y aurait 2 interrupteurs pour le bon fonctionnement, un à proximité du poste 1 l’autre au poste 20.

Lors de la montée aux résultats, les armes devront rester sur les tables en sécurité, mise en place d’un fil drapeau de sécurité dès que l’arme est posée soit en fin de tir, soit pour un arrêt quelconque lors de la montée aux cibles.

Trouver une solution pour que les armes en attente sur les tables de tir soient en sécurité contre les vols lors de la montée aux cibles, soit attacher l’arme avec une chainette reliée aux tables, soit dans le cas ou il y a plusieurs tireurs un des tireurs resterait au pas de tir pour surveiller et ceci à tour de rôle.

Limiter les chargeurs et les barillets à 5 cartouches, sauf pour certaines armes spécifiques.

L’accès aux cibles se fera de chaque côté, personne ne devra passer à travers dans le sable. La pose d’un rideau paillasse à feuilles d’un mètre de haut est envisagé, deux avantages : limiter le passage des feuilles sur le pas de tir et l’obligation du contournement l’obstacle par les tireurs et de prendre les deux chemins pour accéder aux cibles, les chemins devront être mieux balisés.

Travaux envisagés, redescendre d’une hauteur de poutre le pare balles, afin de limiter les balles montantes.

Les tireurs qui se feront prêter des armes par le club auront l’obligation de tirer des balles achetées au club.

4) Sécurité au pas de tir 50 mètres.

Suite à certains comportements, il sera demandé aux tireurs du 50 mètres d’être plus vigilants, principalement au moment où un tireur change son carton et que son voisin sur table tire ou recharge sa carabine, les distances sont très proches et la sécurité n’est pas optimum. Même cas quand côte à côte il y a un tireur couché et un tireur sur table.

5) Sécurité au pas de tir libre.

Le boîtier et le système de sécurité liés au gyrophare ont été remplacés par Antonio Marchésano, comprenant l’ensemble des fiches jacks, les personnes montantes aux cibles du 50,100 et 200 mètres auront obligation pour la sécurité de tous de prendre un jack, au retour les fiches jacks seront remises en place et le gyrophare s’arrêtera.

L’ensemble des tireurs prendront le chemin commun d’accès aux cibles, passage vers le mur du 50 mètres il est interdit de passer dans le sable.

Il est interdit de monter aux résultats avec son arme, réfléchir pour mettre les armes en sécurité lors de la montée aux cibles pour éviter les vols, ou demander qu’un des tireurs présents reste aux pas de tir pour surveiller, répéter la formule à tour de rôle pour sécuriser le pas de tir commun 50,100 et 200.

Il est envisagé que les tireurs montent aux résultats avec des gilets de sécurité.

Pour les visiteurs ou invités au pas de tir 50, 100 et 200 ont l’obligation de porter des protections auditives et des lunettes de protection contre les projections (douilles chaudes ou éclat poudre noire) et de rester derrière la poutre séparant les tireurs au 50 et 200 mètres. Rappel dans les disciplines TAR et AA les protections auditives et les lunettes sont obligatoires, pour certaines disciplines les protections sont recommandées par les instances fédérales.

Travaux de protection à revoir : les buttes de tir du 50 et 100 mètres se dégradent rapidement, elles seront à modifier, remplacer certains pneus, en repositionner d’autres et mise en place d’agrégats type cailloux de carrière ou sable pour un meilleur maintien, se rapprocher des services de la ville pour se faire aider avec un tractopelle et la mise à disposition d’agrégats. Prévoir de récupérer des pneus pour créer un stock d’avance, Norbert Biechy se renseigne.

6) Sécurité au pas de tir extérieur à l’arbalète IR 900.

Pour la sécurité de tous lors de la montée aux résultats, les arbalétriers devront longer le talus côté gauche, il est envisagé de créer un chemin balisé pour la sécurité de tous, lors des entraînements et des compétitions, il faudra aussi condamner le portillon qui donne du côté du champ de tir 200 mètres.

7) Sujet divers.

A la recherche d’une salle et d’un lieu, l’assemblée générale du comité départemental handisport devrait se dérouler au club dans l’ancienne salle 10 mètres arbalète, date à retenir le 5 Mars 2016 le matin, il faudra prévoir le nettoyage de la salle et la mise en place d’une trentaine de chaises et des tables pour les officiels.

8) Journées travaux.

Dans le cadre de la programmation de prévision de travaux Philippe Bagnard souhaite organiser deux jours d’ouvrages à la suite ceci suivant ses disponibilités, il propose les 7 et 8 mars afin de réaliser un maximum de chantiers.

9) Sujets important, mais pas dans l’ordre du jour.

a) Jean Paul Coussot a fait le point sur le nombre de licenciés, il dénombre au 27 janvier 348 licences, l’an passé à la même date nous étions 260, progression chez les jeunes +11, chez les plus de 20 ans nous sommes 300 l’an passé nous étions 223, à la fin de saison nous serons probablement autour de 370, pour la saison 2016/2017 il est envisagé de se limiter à 350 licences pour la bonne gestion du club et la sécurité de tous.

b) Mise en place des Cibles Couleurs.
Jean Paul Coussot propose aux membres du comité Directeur d’inscrire l’école de tir aux cibles couleurs de la Fédération, c’est un système qui valide les acquis des jeunes tireurs, les différents jeunes passent des niveaux et obtiennent des grades correspondant à différentes Cibles couleurs. Ce sont les entraîneurs du club qui pourront faire passer certains niveaux de compétences aux jeunes en suivant les procédures fédérales, les acquis, l’aptitude, la technique, les gestes fondamentaux, les annonces etc.., exemple un animateur pourra valider la cible Blanche et Jaune, un Initiateur fait passer les niveaux des cibles Blanche, jaune Orange et Verte, un Entraineur 1ier degré gère les Cibles Couleurs, blanche, jaune, orange, verte, bleue et marron, seul un entraîneur 2ème degré et les diplômés d’Etat peuvent faire passer l’ensemble des niveaux correspondant au 7 couleurs de la cible blanche (débutant ) jusqu’à la cible Arc en Ciel correspondant à des jeunes côtoyant le haut niveau, circuit pôle et national et international.

c) Récompense.
La Fédération récompense Gaëtan pour son engagement au profit du développement du tir sportif et pour son titre de Champion du Monde arbalète IR 900, il est promu Officier de l’ordre du Mérite Fédéral, c’est Jean François Roulot le Président de la ligue de Bourgogne qui l’a représenté lors de la réunion des Présidents de Ligue le 23 janvier sur la région Parisienne.
A la demande de Thierry Thevenet, François Bony a préparé et transmis un dossier complet relatant le palmarès, le CV sportif, et de nombreuses photographies de Gaëtan Bagnard en vu d’être récompensé aux Trophées des Cadets événement organisé par le Comité Départemental Olympique et Sportif.

Le Président Philippe Bagnard clos la séance à 20H45

Fait par François Bony secrétaire de séance
Le 27 janvier 2016

Les dernières nouvelles
Lettre d'info

Météo Le Creusot
34
22°C
ressentie
22°C

Soleil voilé
Vent :  8 km/h - ouest
Humidité :  53%
Pression :  984.1 mbar

 Prévision sur 7 jours 

Mercredi  23 mai
Orage épars
38
21°C
11°C
Jeudi  24 mai
Soleil
32
24°C
12°C
Vendredi  25 mai
Soleil voilé
34
26°C
14°C
Samedi  26 mai
Soleil et nuages épars
30
28°C
15°C
Dimanche  27 mai
Soleil et nuages épars
30
28°C
16°C
Lundi  28 mai
Averses
11
26°C
15°C
Mardi  29 mai
Orage épars
38
26°C
15°C
Maj  22 mai 2018 à 19h00min
Latitude: 46.81° Longitude: 4.43°
Mots-clés
Partenaires
Sur la toile